Patrimoine de France, à la découverte de nos terroirs

Le Manoir de la Hélardière assiégé par Total

Huit années déjà que Viviane Bosse-Perus, la propriétaire du Manoir de la Hélardière combat pour le sauver des griffes du pétrolier Total. Cela ne va pas durer éternellement et la position du Ministre de la Culture est vivement attendue sur ce dossier pour dénouer la situation.

En Loire Atlantique

JPEG - 27.3 ko
Entrée du manoir

Courageuse et persévérante, ce sont deux qualificatifs qui collent bien à la personnalité de Viviane Bosse-Perus.

Courageuse, car il en fallait de l’énergie pour remettre en état ce manoir breton. Persévérante ensuite dans le combat qu’elle mène pour sauver ce manoir acheté en 2002, et ce malgré les pressions exercées par TOTAL, propriétaire de la raffinerie (Seconde au plan national) pour l’en dissuader.

Il y a aussi chez cette femme déterminée un amour de l’enracinement puisqu’elle a entrepris une recherche généalogique pointue sur l’histoire de son manoir. Un témoignage qui servira à de nombreuses générations.
Il s’agit ici du plus ancien vestige de la vicomté de Donges.

Le manoir de la Hélardière date de 1426. Il possède une architecture vernaculaire avec une salle de justice, une charpente en clé de voûte sculptée et une chapelle avec des fresques murales et deux statues.
C’est le seul site dans les Pays de la Loire aujourd’hui debout à représenter une cour carrée agrémentée d’un porche.

Le port de Donges doit son origine à la présence des troupes alliées américaines en 1917. Il était alors destiné exclusivement au trafic des matières minérales pour l’armée américaine. Le premier navire pétrolier, The British Empress, accoste à Donges en 1920. Une première raffinerie est construite en 1932, puis une seconde en 1935.
En 1948, l’ensemble des établissements de raffinage et de stockage du pétrole occupe une surface de 60 ha sous le nom d’Antar Petrol de l’Atlantique

Une lutte sur plusieurs fronts

JPEG - 27.8 ko
Vue sur les cuves des fenêtres du Manoir

Sous ses fenêtres, elle a en face d’elle un ennemi coriace, un peu schizophrène.

D’un côté, Total est un mécène influent, très impliqué dans la vie locale. Et de l’autre, l’entreprise n’hésite pas à lui mettre des bâtons dans les roues en entravant la sauvegarde de ce patrimoine.

Total a usé de tous ses moyens d’influence pour tenter de la décourager. Déjà au moment de la restauration en intervenant sur tous les dossiers de demande de subventions pour l’asxiphier financièrement.

Pourtant, la société pétrolière a tout à gagner à valoriser ce patrimoine. Une façon de redorer son blason auprès de la population qui connaît les bénéfices engendrés par ses activités. Le pétrole a connu son heure de gloire.

Le Manoir représente l’Histoire, une valeur sûre. Une mise de fonds qui n’est pas à négliger.

La municipalité, elle, met en avant la menace du chômage pour la région.

"Je me bats depuis des années pour restaurer un manoir breton, à Donges face à TOTAL.
Le Domaine de la Hélardière était très étendu et fût la convoitise d’Antar en 1955.
Cette société l’a acquis mais en s’engageant à ne rien construire d’industriels sur les terrains vendus pouvant créer une gêne au domaine. Pour se libérer de cette contrainte, Antar a cédé le manoir a l’un de ses ingénieurs en 1967 pour pouvoir édifier des bacs de stockage de pétrole brut en face du manoir."
s’indigne la propriétaire.

Un combat inégal

JPEG - 24.8 ko
Les cuves de la raffinerie

Visiblement, des pressions ont empêché le Préfet de signer l’arrêté de protection du manoir. Le Premier arrêté en 2006 n’a jamais été signé et le second est encore sur le bureau du préfet à l’heure d’aujourd’hui.

Le DREAL de Loire-Atlantique a pour mission de mettre en place des plans de préventions des risques technologiques conformément à la loi pour la protection des riverains de sites classés industriels. L’étude des aléas de risques fournit par l’entreprise TOTAL à l’administration fait ressortir que tout le quartier de la Hélardière est le plus menacé contrairement aux abords du bourg de Donges situés face à la zone de raffinage.

" Les périmètres établis par la DREAL dans le cadre du
plan de préventions des risques technologiques sont basés sur des calculs fournis par TOTAL."
s’étonne-t-elle

Les autorités ont à l’esprit la catastrophe d’AZF à Toulouse et préconisent deux solutions, disons, radicales : soit une mise en délaissement, soit un renforcement du bâti.

" La première solution serait une expropriation déguisée avec rachat au prix des domaines et la seconde pas imaginable (ôter des vitraux du XVème au profit d’un triple vitrage)
Le rachat entraînera une destruction du manoir. Tous les bâtiments qui ont été achetés depuis un an sont passés sous un bulldozer..."
conclut Viviane Bosse-Perus

Une femme qui se retrousse les manches

JPEG - 32 ko
L’ouverture de la grille du Manoir donne sur les cuves

Ses projets d’accueil du public pour des visites du lieu restent entre parenthèses. Après une restauration aussi importante, le travail fourni de recherches généalogiques, on peut se questionner sur le pourquoi d’une telle situation de blocage.

Tant que l’arrêté au classement des Monuments historiques restera lettre morte sur le bureau du préfet , ce dossier est loin d’être résolu.

A moins que d’ici là, l’engagement écrit du Ministre de la Culture veille à la préservation de ce lieu patrimonial.

De quoi éclairer la lanterne d’un manoir vieux de quelques siècles.

NB.

Vous pouvez signer le livre d’or du Manoir sur :

www.manoirdelahelardiere.com

Le Manoir de la Hélardière assiégé par Total en images

Le Manoir de la Hélardière sous la neige

La cour intérieure de la Hélardière

Le Manoir de la Hélardière

La charpente de la salle seigneuriale en pleine restauration

La chapelle du Manoir

Les fresques

Les fresques du Manoir

L’Escalier en bois

La Charpente du Manoir

Le porche du Manoir

Les vitraux de la Chapelle de nuit

Meurtrière du Manoir

La cour carrée du Manoir

Le Manoir de la Hélardière 2011

Vue sur les cuves de la fenêtre du Manoir

Vue sur les cuves

Gros plan sur les cuves

Le Manoir de la Hélardière à Donges

Le Manoir de la Hélardière à Donges

Le porche avec vue sur le Manoir et la salle seigneuriale

Le puits du Manoir

Vitraux dans la Chapelle

Autres vitraux dans la Chapelle

Fresque de la Chapelle du Manoir de la Hélardière

Fresque de la Chapelle du Manoir de la Hélardière

Fresque de la Chapelle du Manoir de la Hélardière

Statuette de la Chapelle du Manoir de la Hélardière

Statuette de la Chapelle du Manoir de la Hélardière

Charpente de la salle seigneuriale

Charpente de la salle seigneuriale du Manoir de la Hélardière à Donges

Charpente de la salle seigneuriale du Manoir de la Hélardière à Donges

Tag : Notre Patrimoine en danger -

Vous aimerez aussi

Le haras de la Vendée

Le haras de la Vendée, à la Roche-sur-Yon, a la particularité d’être l’un des plus récents haras (...) Lire la suite

Le musée Robert Tatin

En 1962, l’artiste Robert Tatin achète une belle demeure ancienne au lieu dit La Frénouse en (...) Lire la suite

Ouverture de Terra Botanica

Dans les Pays de la Loire, l’ouverture du premier parc européen dédié au végétal, Terra Botanica, (...) Lire la suite

Circuit médiéval pour les enfants

Une idée originale qui séduira vos enfants : fêter leur anniversaire à la mode médiévale à Laval. (...) Lire la suite

Le quartier de l’île Penotte

Aux Sables d’Olonne, un vent de poésie souffle sur le petit quartier de l’île Penotte, accrochant (...) Lire la suite

Saveurs de l’île et d’ailleurs

3ème édition du Salon des "Saveurs de l’île et d’ailleurs" Du 24 au 26 avril 2010 A Noirmoutier en (...) Lire la suite

Art populaire et mobilier classique

Belle occasion d’aller découvrir et pourquoi pas de s’offrir quelques beaux objets d’art (...) Lire la suite

Art populaire : La nostalgie des beaux objets

Deux collections réunies, et près de 500 objets à mettre aux enchères, cette vente est un régal. A (...) Lire la suite

Meubles et objet d’art : Un meuble historique

Dans la demeure d’un aristocrate breton dormait un meuble historique, royal et bien parisien. (...) Lire la suite

Exposition "Sur les bancs de l’école (1800-1945)" à Cholet

Souvenirs d’enfance heureux et malicieux, l’école représente nos premiers pas de la vie en société. (...) Lire la suite

Cuivres et étain

Pour les confitures, pour une bonne daube ou un bourguignon, bref pour la cuisine à l’ancienne (...) Lire la suite

Kid’s Folies, 21ème édition du festival pour enfants

Kid’s Folies, un festival spécialement conçu pour les enfants de moins de 12 ans et pour leur (...) Lire la suite

La Cité idéale® à Fontevraud

Pour cette première édition 2011, en ouverture de sa saison d’été, Fontevraud se transforme le temps (...) Lire la suite

Caval’Océane, « Les Chevaux en Liberté »

Caval’Océane va rassembler plus de 500 cavaliers sur la plage de Saint-Jean-de-Monts. Un week-end (...) Lire la suite