Patrimoine de France

Le Manoir de la Hélardière assiégé par Total

Archives / Notre patrimoine en danger
Le Manoir de la Hélardière assiégé par Total

Huit années déjà que Viviane Bosse-Perus, la propriétaire du Manoir de la Hélardière combat pour le sauver des griffes du pétrolier Total. Cela ne va pas durer éternellement et la position du Ministre de la Culture est vivement attendue sur ce dossier pour dénouer la situation. En Loire Atlantique

Close the overlay

Le Manoir de la Hélardière assiégé par Total

lundi 14 février 2011
Contenu réservé aux abonnés
Premium

Entrée du manoir
Courageuse et persévérante, ce sont deux qualificatifs qui collent bien à la personnalité de Viviane Bosse-Perus.

Courageuse, car il en fallait de l'énergie pour remettre en état ce manoir breton. Persévérante ensuite dans le combat qu’elle mène pour sauver ce manoir acheté en 2002, et ce malgré les pressions exercées par TOTAL, propriétaire de la raffinerie (Seconde au plan national) pour l’en dissuader.

Il y a aussi chez cette femme déterminée un amour de l'enracinement puisqu'elle a entrepris une recherche généalogique pointue sur l'histoire de son manoir. Un témoignage qui servira à de nombreuses générations.

Il s'agit ici du plus ancien vestige de la vicomté de Donges.

Le manoir de la Hélardière date de 1426. Il possède une architecture vernaculaire avec une salle de justice, une charpente en clé de voûte sculptée et une chapelle avec des fresques murales et deux statues.

C'est le seul site dans les Pays de la Loire aujourd'hui debout à représenter une cour carrée agrémentée d'un porche.

Le port de Donges doit son origine à la présence des troupes alliées américaines en 1917. Il était alors destiné exclusivement au trafic des matières minérales pour l’armée américaine. Le premier navire pétrolier, The British Empress, accoste à Donges en 1920. Une première raffinerie est construite en 1932, puis une seconde en 1935.

En 1948, l’ensemble des établissements de raffinage et de stockage du pétrole occupe une surface de 60 ha sous le nom d’Antar Petrol de l’Atlantique

Une lutte sur plusieurs fronts



Vue sur les cuves des fenêtres du Manoir
Sous ses fenêtres, elle a en face d'elle un ennemi coriace, un peu schizophrène.

D'un côté, Total est un mécène influent, très impliqué dans la vie locale. Et de l'autre, l'entreprise n'hésite pas à lui mettre des bâtons dans les roues en entravant la sauvegarde de ce patrimoine.

Total a usé de tous ses moyens d'influence pour tenter de la décourager. Déjà au moment de la restauration en intervenant sur tous les dossiers de demande de subventions pour l'asxiphier financièrement.

Pourtant, la société pétrolière a tout à gagner à valoriser ce patrimoine. Une façon de redorer son blason auprès de la population qui connaît les bénéfices engendrés par ses activités. Le pétrole a connu son heure de gloire.

Le Manoir représente l'Histoire, une valeur sûre. Une mise de fonds qui n'est pas à négliger.

La municipalité, elle, met en avant la menace du chômage pour la région.

"Je me bats depuis des années pour restaurer un manoir breton, à Donges face à TOTAL.

Le Domaine de la Hélardière était très étendu et fût la convoitise d’Antar en 1955.

Cette société l’a acquis mais en s’engageant à ne rien construire d’industriels sur les terrains vendus pouvant créer une gêne au domaine. Pour se libérer de cette contrainte, Antar a cédé le manoir a l’un de ses ingénieurs en 1967 pour pouvoir édifier des bacs de stockage de pétrole brut en face du manoir."
s'indigne la propriétaire.

Un combat inégal



Les cuves de la raffinerie
Visiblement, des pressions ont empêché le Préfet de signer l’arrêté de protection du manoir. Le Premier arrêté en 2006 n'a jamais été signé et le second est encore sur le bureau du préfet à l'heure d'aujourd'hui.

Le DREAL de Loire-Atlantique a pour mission de mettre en place des plans de préventions des risques technologiques conformément à la loi pour la protection des riverains de...

1€ puis 5,90 euros / mois

Il vous reste 50% de l'article à découvrir.

L'accès à la totalité de cet article est protégé et réservé aux abonnés de Patrimoine de France. Profitez de nombreux cadeaux ‘Patrimoine’, de tout le contenu, de photographies ultra haute définition et bien d’autres avantages à partir de 1 euro seulement !

Je m'inscris !

Diaporama

La cour intérieure de la Hélardière
Le Manoir de la Hélardière
La charpente de la salle seigneuriale en pleine restauration
La chapelle du Manoir
Les fresques
Les fresques du Manoir
L'Escalier en bois
La Charpente du Manoir
Le porche du Manoir
Les vitraux de la Chapelle de nuit
Meurtrière du Manoir
La cour carrée du Manoir
Le Manoir de la Hélardière 2011
Vue sur les cuves de la fenêtre du Manoir
Vue sur les cuves
Gros plan sur les cuves
Entrée du manoir
L'ouverture de la grille du Manoir donne sur les cuves
Les cuves de la raffinerie
Vue sur les cuves des fenêtres du Manoir
Le Manoir de la Hélardière à Donges
Le Manoir de la Hélardière à Donges
Le porche avec vue sur le Manoir et la salle seigneuriale
Le puits du Manoir
Vitraux dans la Chapelle
Autres vitraux dans la Chapelle
Fresque de la Chapelle du Manoir de la Hélardière
Fresque de la Chapelle du Manoir de la Hélardière
Fresque de la Chapelle du Manoir de la Hélardière
Statuette de la Chapelle du Manoir de la Hélardière
Statuette de la Chapelle du Manoir de la Hélardière
Charpente de la salle seigneuriale
Charpente de la salle seigneuriale du Manoir de la Hélardière à Donges
Charpente de la salle seigneuriale du Manoir de la Hélardière à Donges

>> Profitez des commentaires ! Je m'abonne ! ou Je m'inscris gratuitement !<<

Patrimoine de France,
Commentaires:

Partagez cet article