Sorties

Sorties (413)

"Luxe de poche" au Temps des Lumières

 Petits objets précieux au Siècle des Lumières

Cette nouvelle exposition associe l'Histoire de l'Art à l'Histoire de la Mode, illustrée de collections uniques. Son fil conducteur nous invite à suivre l'histoire de près de trois cents œuvres.

La collection remarquable d’Ernest Cognacq (1839-1928), fondateur des Grands magasins de la Samaritaine, est enrichie de prêts importants qui complètent à merveille le propos de Luxe de Poche. Le musée du Louvre, le musée des Arts décoratifs de Paris, le Château de Versailles, le Palais Galliera, les Collections royales anglaises ou le Victoria and Albert Museum à Londres et des collections particulières, ont tous apporté leur contribution, pour le plaisir des yeux.

Leur délicatesse, la préciosité de leurs matériaux, l’inventivité de leurs mécanismes, signent ici le travail exceptionnel et la créativité des orfèvres, Ces artisans qui ont su adapter la maîtrise de leur savoir-faire à l’arrivée de nouveaux matériaux exotiques – porcelaine, laque.

Ces objets précieux et sophistiqués, en or, enrichis de pierres dures ou de pierres précieuses, couverts de nacre, de porcelaine ou d’émaux translucides, parfois ornés de miniatures, témoignent du rang dans la société de leur propriétaire.

La mode au XVIIIe et au début du XIXe siècle 

La marque de fabrique du XVIIIe siècle s'identifie par le développement des métiers d’art et l’essor des arts décoratifs.

Les petits objets précieux se retrouvent sous forme de « boîtes » ou de « bijoux » : tabatières, bonbonnières, boîtes à mouches ou à fard, étuis, nécessaires, montres, châtelaines, lorgnettes…

Les usages de ces objets varient, en symbolisant un quotidien raffiné, signe de richesse, souvenir intime. Au siècle des Lumières comme aux suivants, ils suscitent un véritable engouement en France d’abord puis dans toute l’Europe.

Message sans équivoque

C'est l'Art du tout petit, du "mignon", accessoire  indispensable qui fait tout le charme du Luxe...au charme discret. A faire pâlir plus d'un collectionneur !

Du 28 mars au 29 septembre 2024

A ne pas manquer à l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art 

Le musée Cognacq-Jay met en lumière deux savoir-faire séculaires : la ciselure et la gravure. 

Les visiteurs pourront bénéficier de démonstrations gratuites par les élèves de l’Ecole Boulle, une immersion dans les créations du XVIIIe siècle et leurs héritières contemporaines.

Musée Cognacq-Jay

8, rue Elzévir

75 003 Paris

01 40 27 07 21

vendredi, 03 mai 2024 Écrit par

18ème édition des Journées Européennes des Métiers d’Art

« Sur le bout des doigts » la thématique 2024 sera source de rencontres puisque ce sont plus de 8 000 événements prévus sur tout le territoire. Toujours inscrites dans la trajectoire de transmission, ces Journées peuvent déclencher des vocations et incitent les jeunes à trouver une voie originale dans leur futur parcours professionnel.

La région Auvergne-Rhône-Alpes et le Portugal seront mis à l’honneur cette année.

A Paris, des grandes Maisons ouvrent leurs ateliers, une occasion à saisir pour connaître l'envers du décor.

Le Musée Yves St Laurent

Jeudi 4 avril de 18h à 20h30 sur inscription 5 avenue Marceau 75116 Paris

https://museeyslparis.com/

Le 19M Métiers d’art de la mode et de la décoration

Fondé par la Maison Chanel, ce lieu unique rassemble 11 Maisons d’art aux artisanats d’exception.

Sur inscription Visite de l'École Lesage mardi 2 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h

Visite de la Maison Lemarié mercredi 3 avril de 10h à 12h Visite de la Maison Miche mercredi 3 avril de 14h à 16h

Visite de l'Atelier Montex jeudi 4 avril de 10h à 12h Visite de la Maison Massaro jeudi 4 avril de 14h à 16h Visite de la Maison Lesage vendredi 5 avril de 10h à 12h

Visite de la Maison Goossens vendredi 5 avril de 14h à 16h

2 place Skanderbeg 75019 Paris

https://www.le19m.com/

Maisons d’Art au Moulin Rouge Pluridisciplinaire Paris 9e

Samedi 6 et dimanche 7 avril de 10h à 16h

17 rue Pierre Fontaine 75009 Paris

Sur inscription

https://www.moulinrouge.fr/

La Monnaie de Paris

Visite savoir-faire et métiers d’art et rencontre avec un artisan graveur mercredi 3 avril de 14h à 15h30 

Atelier d’initiation à l’émail de grand feu mardi 2 avril de 11h30 à 13h et jeudi 4 avril de 16h30 à 18h

11 quai de Conti 75006 Paris

Sur inscription

https://www.monnaiedeparis.fr/fr/journees-europeennes-des-metiers-d-art-2024

 

 

Plus de 400 événements rien que pour la région parisienne, la manifestation ouvre des perspectives, alors orientons-nous en Ile de France dont voici quelques exemples de participation:

  • des charpentiers et vitraillistes ayant œuvrés à la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.  Les artisans vitraillistes seront heureux de faire découvrir les métiers du verre et du vitrail, accompagnée d'une visite gratuite de la Sainte-Chapelle 
  • Le dimanche, une visite guidée de l’exposition « Notre-Dame de Paris. Au cœur du chantier » présentera le métier de charpentier. Des charpentiers compagnons du devoir animeront un atelier avec démonstration, manipulations et activités pédagogiques.
  • des ateliers familiaux organisés par la galerie Vanaura (dans les Yvelines), créant des bijoux. L’enfant peindra un grand format papier et l’accompagnant fabriquera un support en métal.
  • Un fragment de la peinture sera prélevé pour être resiné ou serti sur ce support personnalisable.
  • de l'Orfèvrerie, en Seine-Saint-Denis, dans l'ancienne usine Christofle classée au titre des monuments historiques. Situé en bordure du Canal Saint-Denis, ce site accueille aujourd’hui une dizaine de manufactures des métiers d'art dont Maleville (menuiserie et ébénisterie d'art depuis 1880), Pierrenoel (tailleur de pierre au service des monuments historiques depuis 1884), Parquets Briatte (parqueteur depuis 1919), Ateliers Bataillard (ferronnier d'art depuis 1901).
  • Une visite guidée présentera l’histoire du lieu, son activité actuelle et son futur.
  • Du 2 au 7 avril 2024
 Tout le programme a retrouvé sur :

https://www.journeesdesmetiersdart.fr/

 

 

vendredi, 05 avril 2024 Écrit par

ChARTres-Croisement des Arts 2024

 "Enseigner, transmettre, élever... dans l'esprit de Fulbert » ce thème de travail est soumis aux artistes participants pour les inspirer. 

Le Créateur de la manifestation, le festival international ChARTres-Croisement des Arts, Hubert Fondecave sera heureux de vous présenter les oeuvres des artistes conviés à cette 11è édition.

Ce Festival à portée internationale accueille les artistes participants arrivent d'Allemagne, d'Australie, d'Italie, ou bien encore de Belgique.

Sculpture, peinture, verrerie, pastel, photographie....

Dominique-Elise Houzé, aquarelliste, invitée d’honneur, cette année.

 Vincent Alix, sculpteur

- Christian Aprile, graphiste,

Julie d’Aragon, peintre,

Antje Bormann, photographe (Allemagne)

Dijanne Cevaal, artiste textile (Australie)

Sébastien Chambenoist, parfumeur-créateur

Thierry Citron, pastelliste,

Virginie Darthouxpeintre,

Anne-Noëlle Fondecave, designer,

Gilberto Galavotti, maître-faïencier, (Italie)

Brigitte de Lanouvelle,  sculpteur,

Thierry Marius, photographe,

Claude Miquel, peintre sur soie,

Pauline Nitsch-de Saint Albin - peintre-sculpteur,

Pascale Nouailhat, peintre,

Serge Nouailhat, peintre-verrier

Béatrice de Pourtalès, peintre,

Amandine Tourny, pastelliste

Véronique d'Ydewalle, peintre (Belgique)

Du 16 au 31 mars 2024

Les lundis, mardis, mercredis et jeudis : de 15 h à 19 h.  

Les vendredis, samedis et dimanches : de 10h30 à 12 h et de 15h à 19h.

Entrée libre

L'expositiion se tient dans le cadre de la Collégiale Saint-André 

A  5mn à pied de la cathédrale et à 10 mn de la gare

2, rue Cloître St-André

28 000 Chartres

 

 

vendredi, 22 mars 2024 Écrit par

Les 30 ans du Festival du Cerf-Volant et du Vent

25 heures de spectacle 

Ce sont près de 150 bénévoles qui se mobilisent pour nous faire profiter du Festival

A noter que depuis deux ans, le Festival s'est impliqué dans une démarche environnementale pour réduire l’impact de la manifestation.

On ouvre grand les yeux:  800 cerfs-volants traditionnels et des créations originales vont éclairer le ciel de mille couleurs !

Pour les amateurs de pratiques sportives sur la plage, des animations et des ateliers immersifs sont en place et pour les plus jeunes le "FestiKids" proposera des initiations gratuites autour des sports nautiques avec des moniteurs agréés.

Balade à Châtelaillon-Plage

Cette halte festive permettra de découvrir les richesses architecturales de la station, autour de ses villas du XIXème siècle ou encore son église Sainte-Madeleine, et son remarquable plafond décoré d’une superbe fresque monumentale.

 

 En Charente Maritime

Les 30, 31 mars et 1er avril 2024

lundi, 25 mars 2024 Écrit par

Colmar fête le Printemps

Le prétexte est tout trouvé pour aller se balader du côté de Colmar. La ville depuis des années maintenant célèbre le Printemps et ajoute des couleurs à son décor, déjà bien paré!

Une image d'Epinal

C'est un régal de flâner à travers ses rues, ses places...C'est la ville comme on imagine l'Alsace, avec ses balcons fleuris, ses façades traditionnelles, son histoire folklorique.

Rendez-vous au Koïfhus

Trois semaines pour explorer les quatre expositions thématiques -autour des 74 exposants présents : « Coquilles d’Art » ou l’œuf devient œuvre d’art du 29 mars au 01 avril, ensuite des "Eclats de verre, éclats de terre" du 04 au 07 avril fera la part belle aux artisans.

Du 11 au 14 avril les « Déclinaisons textiles », honorent  l’Alsace comme terre de tissus et de créations. Et comme nouveauté cette année, du 18 au 21 avril, une « Histoire de bois » dont les artisans sur place, vous inviteront à apprécier cette matière noble comme il se doit !

 

Du 28 mars au 21 avril 2024

Pour tous renseignements complémentaires, 

Office de Tourisme de Colmar 

mardi, 19 mars 2024 Écrit par

Chasse aux os de Pâques au Musée de l'Homme

La 2e édition de la chasse aux os de Pâques approche. Il y aura du suspense et des chocolats !

Le chocolatier Patrick Roger (Meilleur ouvrier de France Chocolatier et sculpteur) s’associe à l’événement, avec une création spécialement dédiée à cette occasion. 

A la recherche de la malle aux chocolats du musée, les enfants poursuivent des pistes qui les propulseront à travers les âges de la grande famille humaine : des primates à nos ancêtres Cro-Magnon, le squelette de Lucy, les outils de l’âge de pierre, et les animaux d’il y a 30.000 ans. 

Après avoir résolu une série d’énigmes en équipe,munis du code secret de la fabuleuse malle remplie par Patrick Roger… ils repartiront avec leur os en chocolat.

Les 30 mars, 31 mars et 1er avril 2024

 

Séances à 11h15, 12h15, 14h30, 15h30, 16h30

Inscriptions sur

www.billetterie.mnhn.fr


À partir de 5 ans
5 € par participant (en plus du prix d’entrée)
Durée : 45 minutes

Musée de l'Homme

17 place du Trocadéro

75 016 Paris 

lundi, 18 mars 2024 Écrit par

Visites spéciales pour la Journée des Femmes au Musée Camille Claudel

La Journée internationale des droits des femmes inspire le Musée Camille Claudel. Deux visites particulièrement destinées à  Camille Claudel offriront une vision plus globale de l'engagement artistique au féminin.

Quand on connaît le parcours artistique et la vie tumultueuse de Camille Claudel, dans l'ombre de son mentor, Rodin,  les questions se posent sur ces choix de sujet dans sa discipline, peu partagée par les femmes. 

Les thématiques traitées ce week-end.

Samedi 9 mars, 15h
La représentation du nu chez Camille Claudel

Par l'observation des sculptures de l'artiste, telles que sa Femme accroupie, sa Joueuse de flûte ou encore ses Causeuses, la visite tentera de répondre à différentes interrogations : Comment Camille Claudel traite-t-elle plastiquement la nudité, féminine et masculine ? En tant qu'artiste femme, porte-t-elle un regard différent de celui d'un artiste homme sur le corps nu ? 

Dimanche 10 mars, 15h
La représentation des femmes en sculpture

Accompagné d'une conteuse et d'un médiateur le parcours à traversles collections du musée, nous pourrons explorer quatre exemples de représentation de femmes en sculpture : l'amoureuse, la triomphante, la désespérée et la monstrueuse.

Les œuvres de Camille Claudel, replaçées dans leur époque, démontrent leurs originalités

Labellisé « Musée de France » l'établissement abrite la plus importante collection au monde des œuvres de Camille Claudel (1864-1943). Le parcours des collections permanentes  permet de découvrir un panorama de la sculpture de la fin du XIXᵉ au début du XXᵉ siècle.

Quarante-cinq œuvres sont conservées au musée

Les 9 et 10 mars 2024

Musée Camille Claudel
10 rue Gustave Flaubert
10 400 Nogent-sur-Seine

Ouverture du mercredi au lundi, de 10h à 18h
Fermé le mardi

 

 

jeudi, 07 mars 2024 Écrit par

Toulouse Lautrec, tête d'affiche

Seul musée dédié au peintre Pierre Bonnard, le musée laisse l'affiche à un ami de l'artiste, Toulouse Lautrec.

le musée Bonnard présente une collection privée avec deux prêts exceptionnels du musée d’Orsay

Cette exposition s'inscrit dans la célébration nationale du 150ème anniversaire de la naissance de l’Impressionnisme. Pour illustrer ce point d'orgue, deux chefs-d’œuvre de Toulouse-Lautrec appartenant aux collections du musée d’Orsay – La Femme aux gants et La Clownesse Cha-U-Kao sont présentées.

L'exposition s'enrichit d'une sélection de 80 affiches, lithographies, planches d’essai et albums. Certaines de ces affiches sont bien connues parce qu’elles sont devenues emblématiques de la Belle Époque mais beaucoup sont rarissimes.

Nous sommes en 1891 après que Lautrec ait été enthousiasmé par l’affiche de Pierre Bonnard "France-Champagne" (premier travail d’estampe de l'artiste) avec la commande que l’artiste reçoit du directeur du  Moulin-Rouge. 

 

La modernité de la signature Lautrec

Son affiche Moulin-Rouge – La Goulue est un tel succès qu’elle mène Lautrec à la création d’autres affiches (une trentaine d'autres suivront)  ainsi que des lithographies (entre 300 et 400).

Si les deux artistes sont en concurrence, il n'en existe pas moins une amitié naissante, liée à leur attirance pour l'estampe japonaise qui les oblige à développer leur propre styles : épaisseur du trait, forme dégingandée, couleur criarde ou mate...l'efficacité graphique doit se jouer au premier coup d'oeil.

Lautrec y gagne en notoriété avec "le Moulin Rouge" en 1889.

Fin observateur du monde nocturne dans lequel il évolue sans être moqué pour sa petite taille, Il n'est pas toujours tendre avec ses modèles: L'affiche figurant Aristide Bruant, dresse un portrait sévère du chansonnier.

Danseuse et célèbre actrice de Montmartre, son amie et confidente, Jane Avril, lui servira de muse sur plusieurs affiches, reconnaissable à sa chevelure rousse;

L'exposition n'oublie pas de montrer combien Lautrec appréciait le théâtre, source d'inspiration multiple. Programme, affiche, gravure de scène, décors, tout est bon pour parfaire son pinceau.

Son amour des femmes se traduit dans L4album de 11 lithographies / Elles. en 1896.

Jusqu'au 9 juin 2024

A voir au Musée Bonnard

16, boulevard Sadi Carnot

06 110 Le Cannet 

04 93 94 06 06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 16 mars au 9 juin 2024

jeudi, 11 avril 2024 Écrit par

La Bibliothèque Smith-Lesouëf devient Maison des Illustres

Labellisée "Maison des Illustres", la Bibliothèque Smith-Lesouëf s'inscrit encore plus dans son histoire. L'aboutissement d'un cheminement qui permet de retrouver son riche décor d’origine. 

Entrée dans le domaine de la Fondation des Artistes en 2004 par convention conclue avec la Bibliothèque nationale de France qui en était jusque-là légataire, l'établissement est ainsi valorisé à travers les parcours artistiques et l’engagement philanthropique de Jeanne et Madeleine Smith, à l’origine de la création de la Bibliothèque mais aussi du legs de leur domaine pour la cause des artistes, en 1944.

Le bâtiment a rejoint la dotation de la Fondation des Artistes le 9 janvier 2004 et conserve aujourd’hui les livres ayant appartenu aux résidents de la Maison nationale des artistes, en lieu et place des ouvrages d’Auguste Lesouëf, ainsi qu’un ensemble de meubles, objets d’art, dessins et sculptures ayant appartenu à l’éminent bibliophile, déposé à la Fondation des Artistes par la BnF, à l’occasion de la restauration de cet édifice.

 

Un peu d'Histoire

En 1906, l’oncle des sœurs Madeleine Smith-Champion et Jeanne Smith, le célèbre bibliophile Auguste Lesouëf, leur lègue la totalité de sa collection, constituée notamment de 18 000 ouvrages dont de très rares manuscrits et incunables. En 1912, les sœurs Smith décident de construire une bibliothèque pour les conserver et léguer l’ensemble, à leur tour, à la Bibliothèque nationale de France.

La Bibliothèque Smith-Lesouëf est édifiée entre leurs maisons des 14 et 16 de la rue Charles VII (aujourd’hui respectivement la Maison nationale des artistes et la MABA). Le chantier, confié aux architectes Théodore Dauphin et Paul Marion, est conduit entre 1913 et 1917. L’aspect ancien de sa façade et de ses intérieurs, référence à l’art de l’Ancien Régime, est dû autant au goût pour l’histoire de la famille Smith qu’aux difficultés à trouver des matériaux en période de guerre, obligeant les propriétaires à récupérer les boiseries et ferronneries intérieures dans des édifices anciens.

Une bibliothèque au zénith

L’édifice ouvre ses portes au public en 1919, administré par un conservateur de la Bibliothèque nationale de France et ce, jusque dans les années 1980, date du déménagement des collections prestigieuses et rares vers les réserves centrales de la BnF.

Dans le Val-de-Marne

 A venir prochainement

Nuit européenne des musées, samedi 18 mai 2024 

Visite libre de la bibliothèque et conférence historique 

Protéger les collections nationales pendant la Guerre froide

Le Service de protection des œuvres d'art de Rose Valland (1952-1968)

Par Ophélie Jouan et Romane Spirin 

17h-18h : ouverture de la bibliothèque en visite libre
18h-19h : conférence
19h-21h : ouverture de la bibliothèque en visite libre 

Gratuit, dans la limite des places disponibles 

Accès

RER A : Nogent-sur-Marne puis bus 114 ou 210, arrêt Sous-préfecture

RER E : Nogent-Le Perreux puis direction Tribunal d’instance

Métro ligne 1 : Château de Vincennes puis bus 114 ou 210, arrêt Sous-préfecture

Vélib’ n° 4130

 

 

Bibliothèque Smith-Lesouëf

14 bis, rue Charles VII

94130 Nogent-sur-Marne

lundi, 18 mars 2024 Écrit par

Découverte d'un Moulin à vent à Sartrouville

Une équipe de l’Inrap fouille actuellement une parcelle de 2000 m², dite Les Moulins, à Sartrouville dans les Yvelines.
Les fouilles de moulins à vent sont rares  actuellement trois en France.
Depuis la fin du mois de novembre 2023, sur ce terrain situé en retrait du cœur historique du village, les archéologues révèlent un aspect oublié mais central de l’économie médiévale et moderne, la meunerie.
 
Un peu d'Histoire
 

 

 

Le moulin de la Tour L’étude des archives montre que le moulin de La Tour est exploité par la famille Liebert depuis, au moins, la seconde moitié du XVIIe siècle. Il semble n’avoir jamais appartenu à un seigneur. Il servit à produire de la farine jusqu’au milieu du XIXe siècle. La parcelle en pointe sur laquelle s’érigeait le moulin domine de la vallée de la Seine et la forêt de Saint-Germain-en-Laye.

Les archéologues y mettent au jour les fondations en pierre du moulin. Pour résister aux forces éoliennes, cet anneau maçonné est maintenu par une butte artificielle constitué d’un apport successif de terres.

 

Au pied de ce mur, un paratonnerre protégeait de la foudre le point haut que représentait le moulin au sommet du plateau. Les meules et les autres outils de production étaient situés dans la partie basse de la construction en pierres

Ce moulin était surmonté d’une hucherolle, cage en bois, qui supportait les ailes et les mécanismes. Seule cette partie haute, actionnée par une guivre (queue en bois) ou une échelle, était amovible afin d’orienter le moulin selon les vents dominants. La maison du meunier se trouve à quelques mètres.

Détruite dans les années 1980, sa forme est connue par un plan de 1820.

La fouille a révélé des phases d’occupation plus anciennes. Les archéologues ont ainsi découvert sous la cour de la maison une vaste cave en relation certaine avec les activités de meunerie.

Elle est détruite dans les années 1980.

 
 
Le chantier sera ouvert au public 
Samedi 2 Mars 2024
De 14h à 17h
106 Rue Voltaire
Sartrouville
lundi, 18 mars 2024 Écrit par
Page 2 sur 30

S'abonner à la newsletter

Faire un don

En faisant un don vous contribuez à l'évolution de notre site qui vous apportera toujours plus de contenu

Montant
 EUR